Fondation de l’Œuvre Notre-Dame

1371 à 1399 : Construction du beffroi

Hypothèse de restitution des étapes de construction de la cathédrale de Strasbourg, vers 1399
Jusqu'en 1365, l'ancien projet d'une façade à deux tours qui s'élèvent au-dessus de l'étage de la rose se poursuit. Un changement de projet intervient alors et vise à accroître la hauteur de la cathédrale.

La tour nord est terminée mais maître Gerlach qui décède en 1371 ne peut concrétiser son projet d'un beffroi central. Il semble que son ambition ait été d'étendre le massif occidental avec déjà l'idée de construire des flèches plus hautes. La réalisation du beffroi est confiée à un de ses successeurs :

  • Maître Konrad ou Cuntze, architecte entre 1372 à 1382
  • Maître Michel de Fribourg, architecte entre 1383 à 1388. Il est issu d'une grande famille de maîtres d'œuvre qui domine les chantiers importants de l'époque, les Parlers. Michel de Fribourg semble surtout avoir réparé les dégâts provoqués par le grand incendie de 1384, entre autre la reconstruction de la couverture de la grande nef.
  • Maître Klaus de Lore, architecte entre 1390 et 1399. Il est démis de ses fonctions en 1399.

 

Le beffroi s'ouvre sur la façade occidentale avec deux grandes baies à quatre lancettes et d'un remplage. Les baies sont entourées de statues qui évoquent le Jugement dernier. La réalisation compacte du beffroi ne correspond pas à celui imaginé par maître Gerlach. On ignore la date exacte de sa réalisation. Elle se situe entre 1365 et 1399, date à laquelle le nouveau maître d'œuvre Ulrich d'Ensingen reprend le chantier.

Haut de page