Fondation de l’Œuvre Notre-Dame

La menuiserie

Atelier de menuiserie
Des pieux des fondations à la charpente des combles, le bois est omniprésent dans la cathédrale. Au sein de la Fondation de l'Œuvre Notre-Dame, le menuisier est également charpentier et restaurateur sur la cathédrale.

Le menuisier de la Fondation

L'atelier de menuiserie est sollicité sur plusieurs fronts : principalement sur la cathédrale et ponctuellement sur le patrimoine bâti de la Fondation.

L'atelier du bois

Bien qu'il intervienne sur les chantiers de conservation-restauration comme celui des façades sud et est du bras sud du transept, il intervient aussi sur le patrimoine bâti de la Fondation.

L'état des stocks

Le menuisier entretient une réserve de panneaux et de pièces de bois de différentes essences, en fonction de leur usage. On trouvera principalement :

  • des poutres et chevrons en sapin (étaiement, charpente)
  • des panneaux et des pièces de chênes (menuiserie, restauration)
  • d'autres panneaux et divers éléments en pin (portes et fenêtres)

 

Sur le chantier, menuiserie et charpente

Les travaux de restauration de menuiserie sont relativement rares au sein des ateliers de la cathédrale. Cependant, ce savoir-faire particulier tend à être développé et partagé. Les chantiers de conservation-restauration futurs incluront sans doute ce savoir-faire.

Lorsqu'il intervient sur l'échafaudage, le menuisier devient charpentier. Ses principales contributions aux travaux du chantier consistent à assurer la reprise des charges :

  • Il consolide les charpentes recevant le poids de l'échafaudage (qui s'appuie parfois sur la toiture)
  • Il conçoit et met en œuvre les étaiements de bois nécessaires à la pose ou la dépose de certains éléments.

C'est aussi lui qui réalise les palissades de protection au bas des échafaudages.

Haut de page