Asset-Herausgeber

null La Fondation de l'Œuvre Notre-Dame reconnue au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO !

La Fondation de l'Œuvre Notre-Dame reconnue au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO !

Le Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel a intégré, le 17 décembre 2020, les techniques artisanales et les pratiques coutumières des ateliers de cathédrales, ou Bauhütten, en Europe : savoir-faire, transmission, développement des savoirs, innovation sur son Registre des bonnes pratiques de sauvegarde.

©Stéphan Woelfel alias Simon WoolfLa candidature émanait de dix-huit ateliers de cathédrales, dont la Fondation de l’Œuvre Notre-Dame pour Strasbourg, et grandes églises européennes issus de cinq pays : la France, l’Allemagne, la Suisse, l’Autriche et la Norvège.

Les critères de reconnaissance de l'UNESCO en tant qu’exemple de bonnes pratiques comprennent une vitalité vérifiable du réseau, une identification de communautés humaines à l’élément, le développement et la transmission de mesures de conservation et de gestion qui peuvent être qualifiées d’exemplaires et transposables sur d’autres édifices ou sites ainsi que leur coopération au-delà des frontières riche de brassages culturels.

La Fondation de l'Œuvre Notre-Dame est par ailleurs inscrite, depuis 2017, à l’inventaire français du Patrimoine culturel immatériel.
 

Pinacle constitué de 18 pièces représentant les 18 ateliers. Il sera transmis à l’UNESCO avec le dossier de candidature

 

 

 

Pour en savoir plus

Le dossier inscrit
Le communiqué de presse
La vidéo de la candidature
La fiche d'inventaire du patrimoine culturel immatérie

 

 

 

 

 

À découvrir le livret numérique

Patrimoine culturel immatériel - Les savoir-faire des ateliers de cathédrales inscrits au Registre des bonnes pratiques de sauvegarde UNESCO