Fondation de l’Œuvre Notre-Dame

Christian Jung

Christian Jung, extrait de la photo de Frantisek Zvardon - Bâtisseurs de cathédrales - La Nuée Bleue
Portait de Christian Jung, notre « spécialiste ès grès ».

Christian est né en 1969 dans les Vosges du Nord en Alsace Bossue. Il vit toujours dans son village natal et reste très attaché à ses racines.

La pierre, pourquoi pas ?

Le métier de tailleur de pierre n'était pas le premier choix de Christian, il souhaitait devenir bûcheron mais les entreprises locales d'alors ne prenaient plus d'apprentis, il se décide donc pour la taille de pierre. 

Il commence sa formation à 16 ans par un CAP et travaille dans différentes carrières. Tout d'abord en alternance chez Reinberger « où les quatre premiers mois,  tu commences sur le rocher et tu apprends à perforer, à connaître le sens de la roche, ensuite c'est la taille de moellons puis de surface plane, etc. » Après son diplôme, il est engagé chez Reinberger pour un an puis huit ans chez Rauscher qu'il quitte un peu sur un coup de tête pour travailler à Strasbourg chez Trabet. Peu de temps après son embauche, l'entreprise est en faillite et c'est le licenciement économique pour Christian. Il a alors la possibilité de partir travailler en Allemagne mais sur les conseils d'un ancien de chez Rauscher, il postule en 1994 à la Fondation de l'Œuvre Notre-Dame.

À la Fondation de l'Œuvre Notre-Dame

Tailleur de pierre à la Fondation et grâce à son expérience en carrière, Christian a la lourde responsabilité de choisir les grès de restauration pour la cathédrale, « il faut du temps pour comprendre, il faut observer pour reconnaître un bon lit, un bon bloc. »

Il prend d'ailleurs toujours autant de plaisir à aller en carrière « l'ambiance est différente, elle est plus familiale ». Il se déplace donc régulièrement dans les carrières Metzger, Rauscher, Staub, Bitburg et Wustenzeller (en Allemagne). Il a très récemment prospecté la carrière Kuntz dans le Nord de l'Alsace et une nouvelle près de Güglingen pour du grès jaune, « ce sont près de 10m3 de grès par année qui sont taillés et sculptés pour la cathédrale ».

Il gère aussi les ateliers de la Meinau et est en lien constant avec le bureau d'études de la Fondation. Après avoir établi la liste des pierres à débiter, il planifie les découpes avec son collègue Alex pour les tailleurs de pierre. Il taille encore à l'occasion quelques pièces pour la cathédrale.

Au sommet

Le lieu préféré de Christian sur la cathédrale, c'est la flèche et ses quatre escaliers. Cela lui manque d'ailleurs un peu de ne plus être sur les chantiers.

Passions et loisirs

Christian aime le sport et surtout le foot. Il « bricole » aussi sa maison, façonne son bois. Il aime surtout être dehors, dans la nature.

Mot de la fin

Christian est très attaché à la démarche d'inscription à l'UNESCO lancée par la Fondation de l'Œuvre Notre-Dame, « car comme je vois le monde, je ne sais pas ce qu'il se passera dans vingt ans avec les problèmes d'argent. Les machines tendent de plus en plus à remplacer l'homme, que restera-t-il des savoir-faire des artisans. Ces savoirs risquent d'être perdus pour toujours. »

Publication 2016

Haut de page