Fondation de l’Œuvre Notre-Dame

Anita Mehl

Focus sur Anita Mehl
Partez à la découverte d'Anita Mehl notre secrétaire.

En 1976, Anita œuvrait déjà pour la Fondation

Anita est née dans un petit village du Nord de l'Alsace. Elle a étudié à Strasbourg et bien qu'elle aurait souhaité s'orienter vers un domaine plus créatif, elle se dirige vers le secrétariat. Tout juste diplômée d'un Bac secrétariat et pas encore 18 ans, elle est recrutée en tant que secrétaire à la Fondation de l'Œuvre Notre-Dame. À cette époque, en 1976, l'organisation de la Fondation était bien différente « nous étions uniquement trois personnes dans la cellule administrative : le responsable de la Fondation, le comptable et moi ».

Anita sera secrétaire à la Fondation pendant 15 ans et décidera alors de changer d'horizon pour travailler au secrétariat des Conseils de la ville et de la Communauté urbaine de Strasbourg, et ce pendant 15 ans.

En  2007, elle apprend par un heureux concours de circonstances que la Fondation recherche une nouvelle secrétaire de direction, la voici donc revenue. Entre temps l'équipe administrative s'est bien enrichie et développée « c'est une évolution agréable et bien plus dynamique, un souffle nouveau qui nous pousse à entreprendre ».

Le couteau Suisse de la Fondation

Les missions d'Anita sont diverses et variées, c'est un peu le couteau Suisse de la Fondation. Elle est chargée de l'accueil téléphonique et des personnes, du classement des dossiers papier et numérique, de l'organisation des réunions, de la vente de nos produits dérivés, d'une partie des ressources humaines et parfois de renseigner nos visiteurs sur la cathédrale ! Il lui arrive aussi d'être « guide » de la cathédrale. Ce qu'elle préfère dans son travail c'est bien entendu cette variété d'activités mais aussi le contact avec des personnes d'horizons différents : le personnel de la Fondation, la DRAC, le presbytère, les services de la Ville, les associations, nos mécènes, etc.

Les lumières de la cathédrale

Anita aime toute la cathédrale surtout « au point du jour illuminée par le soleil levant qui peint en rose cette vieille dame ». La dernière visite qui l'a marquée est celle de l'orgue « la Fondation était invitée sur le chantier de restauration de l'orgue, j'ai pu admirer tous ces détails, ces dorures de très près, mais aussi la vue magnifique sur la nef et oh combien impressionnante sur la rosace».

Passions et loisirs

Les passions d'Anita sont la lecture, le cinéma et surtout le théâtre amateur. La troupe qui l'accueille d'Kerichemdorf  est composée de comédiens de 0 à 90 ans. Cette année une de leurs représentations aura lieu pour la première fois à l'extérieur, fin juin.

Le mot de la fin

La Fondation de l'Œuvre Notre-Dame est « éternelle », elle continuera d'exister contre vents et marées comme elle l'a fait par le passé malgré les vicissitudes de l'histoire. Elle sera peut-être prochainement inscrite au Patrimoine immatériel de l'Unesco ce qui la préservera sans doute. La Fondation continuera ainsi à s'occuper de la cathédrale de Strasbourg qui ne serait pas dans un si bon état de conservation sans elle.

Publication 2015

Haut de page