Fondation de l’Œuvre Notre-Dame

Le credo des ateliers

Ateliers de la Fondation, situé dans les arcatures néo-gothiques côtés sud, en 1912
Préserver l'héritage et transmettre les savoir-faire traditionnels sont les raisons d'être des ateliers de la Fondation de l'Œuvre Notre-Dame. Les métiers exercés aujourd'hui au service de la cathédrale sont appris, enrichis et légués par les artisans d'hier pour ceux de demain.

Des hommes de métier

La notion de métier dépasse celle de la profession. Les gestes pratiqués au quotidien ne sont qu'un des aspects de ce qu'apportent l'apprentissage et l'expérience au technicien. Quelle que soit l'activité exercée au sein de l'atelier ou sur le chantier, il existe une sensibilité, un langage commun à tous les artisans.

Les métiers de la pierre

Ainsi, du sciage des blocs à la sculpture, du bureau d'étude au chantier, tous partagent une certaine culture de la pierre. De plus, les fonctions d'appareilleur et de débiteur, par exemple, sont des spécialisations du métier de tailleurs de pierre.

D'autre part, la diversité des parcours de chacun enrichit les échanges entre artisans. En effet, il existe plusieurs voies pour parvenir aux métiers de la pierre. Chaque cursus apporte ainsi sa pierre à l'édifice.

Des restaurateurs de monuments historiques

Les autres artisans de la Fondation de l'Œuvre Notre-Dame, même sans contact direct avec la pierre, partagent également une sensibilité propre aux ateliers dédiés à la cathédrale. Cet esprit est cultivé par les échanges entre artisans de la Fondation et d'ailleurs et par la complémentarité des techniques.

La transmission et le partage

Il s'agit d'une mission fondamentale que s'est fixée la Fondation de l'Œuvre Notre-Dame. La formation d'apprentis, les stages, les visites et les échanges avec nos partenaires participent à cette dynamique.

L'apprentissage et les diplômes

Plusieurs postes de travail au sein de l'atelier de taille de pierre sont dédiés aux apprentis. Inscrits dans un Centre de formation par alternance, ils reçoivent un enseignement théorique fondamental propre à leur métier, une semaine par mois environ.

Le reste du temps est consacré à l'enseignement pratique et technique, au sein de la Fondation de l'Œuvre Notre-Dame. Chaque apprenti exerce sous le tutorat de son maître d'apprentissage, un artisan d'expérience qui lui consacre une partie de son temps de travail.

Cet apprentissage mène à un Certificat d'Aptitude Professionnel. Le jeune diplômé peut soit exercer sa profession et ensuite obtenir un Brevet de Maîtrise (délivré par la Chambre des Métiers) soit poursuivre ses études et décrocher un Brevet Professionnel ou un Bac Professionnel. Par ailleurs des concours comme le Meilleur Ouvrier de France sont ouverts aux artisans désireux de parfaire leur approche du métier.

Les compagnons

Une autre voie de formation, le compagnonnage, trouve également sa place à la Fondation. Chaque année, un aspirant vient se perfectionner au sein des ateliers. De part ses spécificités techniques (taille traditionnelle et manuelle) et historiques (ressources documentaires), la Fondation de l'Œuvre Notre-Dame est une étape attractive sur le tour de France des compagnons.

Les partenaires

Les échanges avec d'autres institutions sont également une occasion d'enrichir la culture du métier. Les partenaires de la Fondation sont multiples, parmi lesquels :

  • les Bauhütten des cathédrales gothiques allemandes
  • le musée de l'Œuvre Notre-Dame, de part sa proximité et sa thématique commune
  • les sociétés savantes telles la société des Amis de la Cathédrale de Strasbourg
  • les centres de formation aux métiers de la pierre, à l'archéologie et l'histoire de l'art, à la pratique artistique : CFA, universités et écoles d'art strasbourgeoises
  • les partenaires scientifiques comme le Laboratoire de Recherche des Monuments Historiques

 

Le service public

Bien que l'Œuvre Notre-Dame soit une fondation de droit privé, elle est administrée par la ville de Strasbourg. La Fondation participe au rayonnement de la collectivité par les visites de ses ateliers de taille de pierre, de sculpture et de conservation et grâce aux événements comme les Journées Européennes du Patrimoine. La Fondation invite ainsi le public à satisfaire sa curiosité et le sensibilise aussi à la préservation de la cathédrale, patrimoine de l'humanité.

Haut de page