Fondation de l’Œuvre Notre-Dame

Le réseau des cathédrales

Détail du portail central de la cathédrale de Fribourg
Les échanges et partages d'expériences entre les différents ateliers de cathédrales nous enrichissent. Ils participent entre autres au développement des compétences et connaissances sur l'architecture, les métiers de la pierre, la maîtrise de nouvelles techniques.

Europäische Vereinigung der Dombaumeister - Association européenne des architectes de cathédrales
Cette association regroupe les architectes d'une quarantaine de cathédrales et d'églises d'Europe : Allemagne, Autriche, Suisse, France, Pays-Bas, Norvège, etc.

Nos cathédrales partenaires

Cathédrale d'Aix-la-Chapelle (Allemagne)

La cathédrale d'Aix-la-Chapelle (Aachen), promue au rang de cathédrale qu'en 1930, est la plus vieille cathédrale d'Europe du Nord. 

La ville, connue pour ses thermes, devient sous Pépin le Bref ville royale et plus tard, capitale de Charlemagne. Son palais avec une chapelle est érigé de 790 à 800. La chapelle est agrandie par un chœur gothique en 1355. Consacré en 1414, il inclut une chapelle de style gothique flamboyant. Une tour haute de 74 mètres est ajoutée en 1896. Les mosaïques de la chapelle palatine ont été refaites entre 1902 et 1913 dans un style byzantin.

 

Cathédrale de Bâle (Suisse)

La cathédrale de Bâle, ville située sur les deux rives du Rhin, est le véritable emblème de la ville avec ses tuiles colorées aux motifs géométriques et ses deux tours élancées et asymétriques. Son Portail de Saint-Gall est un des premiers portails figuratifs en pays germaniques. La cathédrale en style roman est partiellement détruite par un tremblement de terre en 1356 et reconstruite en style gothique rayonnant par l'architecte Jean de Gmünd. 
En 1414, l'architecte Ulrich von Ensingen, lorsqu'il était maître d'œuvre à la cathédrale de Strasbourg (auteur de la tour de la cathédrale d'Ulm et de celle de Strasbourg) a conçu un dessin pour la cathédrale de Bâle. La partie supérieure de la tour Saint-Georges (au nord), achevée en 1428, a été construite d'après ce dessin.

 

Collégiale de Berne (Suisse)

La construction de la collégiale de Berne débute en 1421. La tour haute de 100 mètres est achevée en 1893. Elle est la plus grande et la plus importante église du gothique tardif de Suisse, aux portails richement décorés, avec le plus haut clocher et un magnifique cycle de vitraux du XVe siècle.
Le premier maître d'œuvre de 1420 à 1446, Mathieu Ensingen, s'inspire des cathédrales d'Ulm, de Fribourg (Allemagne) et Fribourg (Suisse). Le tympan polychrome du porche principal est l'un des plus beaux monuments sculptés dans la pierre pour l'époque. Erhart Küng sculpte 294 personnages, entre 1460 et 1480, représentant le Jugement Dernier.

 

Cathédrale de Cologne (Allemagne) 

Cologne est la quatrième ville allemande et la plus grande de Rhénanie-Westphalie.

Commencée en 1248, une grande partie de la nef centrale et des quatre nefs latérales était terminée en 1569. En dépit de nombreuses tentatives, la cathédrale demeure inachevée au cours des siècles suivants. Les travaux reprennent en 1840 pour se terminer en 1880. Avec ses 157 mètres de haut et ses 533 marches, elle est la deuxième plus haute église d'Allemagne et du monde (après Ulm) et fut de 1880 à 1884 le plus haut bâtiment du monde. La cathédrale sera sévèrement endommagée au cours de la Seconde Guerre mondiale.

 

Cathédrale de Fribourg-en-Brisgau (Allemagne)

La cathédrale de Fribourg-en-Brisgau, à 90 kilomètres de Strasbourg, a une place exceptionnelle parmi les cathédrales gothiques pour deux raisons : premièrement, elle ne possède qu'un seul clocher, deuxièmement c'est la seule tour d'églises gothiques allemandes dont la construction se soit achevée au Moyen Âge (1330).
Erwin dit de Steinbach, concepteur de la façade de la cathédrale de Strasbourg, est susceptible d'être aussi l'architecte de la tour de la cathédrale de Fribourg. L'historien et écrivain bâlois Carl Jakob Burckhard la qualifie de "la plus belle tour de la chrétienté". Le chœur de style gothique tardif commencé en 1354 est achevé en 1536. En 1827, l'église paroissiale est élevée au rang de cathédrale. 

 

Cathédrale de Mayence (Allemagne)

Mayence, ville natale de Gutenberg (inventeur de l'imprimerie) est située dans le Land de Rhénanie-Palatinat. Une cathédrale ottonienne érigée de 998 à 1036 par l'archevêque Willigis est transformée au XIe et XIIe siècle. Sa coupole est l'un des chefs d'œuvre de l'époque Hohenstaufen. La cathédrale a connu plusieurs endommagements : La tour ouest est détruite par la foudre en 1767 et reconstruite par Franz Neumann en 1769 ; ensuite tout l'édifice souffre de bombardements prussiens en 1793. Une coupole sur la tour du chœur, conçue par l'architecte Georg Moller, est démontée en 1870 en raison des dangers pour la stabilité. La tour néo-romane, en place aujourd'hui, est érigée en 1875 par Peter Cuypers.

 

Cathédrale de Naumbourg

Cathédrale de Naumbourg (Allemagne)

La cathédrale Saint Pierre et Paul, érigée en grande partie au XIIIe siècle, dispose d'un célèbre groupe de statues qui ont été créées par le maître de Naumburg. Celui-ci a été formé par les bâtisseurs de cathédrales françaises.
 

Malgré sa consécration en 1242, un deuxième chœur a été construit entre 1250 et 1260 et c'est lui qui abrite les douze sculptures des fondateurs de l'édifice.
En 1532, un incendie détruit la toiture de la cathédrale, par conséquent on trouve des styles architecturaux de diverses époques, entre autres les dômes en cuivre et les lanternes baroques des deux tours orientales caractéristiques, rajoutés entre 1713-1714 et 1725-1728.

 

Cathédrale de Saint-Petrus d'Osnabrück (Allemagne)

Osnabrück est la troisième ville de Basse-Saxe située au nord de l'Allemagne. Fondée par Charlemagne en 780 elle est le siège d'un évêché. Sa cathédrale, commencée en 1100 est de style roman tardif. Ses parties les plus anciennes sont la tour de croisée romane et la façade ouest romano-gothique. Après un incendie, le chœur est reconstruit dès 1260. La cathédrale a connu plusieurs modifications et restaurations au cours des siècles.

 

Cathédrale de Prague (République Tchèque)

Prague devient évêché en 973 et vers 1060 une basilique romane y est érigée. En 1344, Prague est élevée au rang d'archevêché et la construction de la cathédrale est entreprise par Mathieu d'Arras (1344-1352) puis Peter Parler (1356-1399). Les travaux sont interrompus en 1419. En 1541, un incendie endommage l'édifice. Les travaux reprennent pendant 20 ans et la tour est coiffée d'un bulbe de cuivre. Dévastée en 1619 par les protestants, la nef et la façade ouest ne seront achevées que de 1861 à 1929.

 

 

Cathédrale de Worms (Allemagne)

La Basilique de l'époque Hohenstaufen aux quatre tours rondes avec deux larges dômes, est terminée en 1181. Le chœur ouest est étroitement lié par ses formes aux parties orientales de la cathédrale de Strasbourg. Le portail sud de style gothique a été ajouté au XIVe siècle. 
Très endommagée pendant la guerre de 30 ans (1618-1648) et la guerre du palatinat (1688-1697) elle sert de caserne et d'écurie au cours de la révolution française. Des restaurations importantes avant et après la Seconde Guerre mondiale l'ont remis en état.

 

Cathédrale de Nidaros

Cathédrale de Nidaros (Norvège)

Érigée sur la tombe du roi Olaf, la cathédrale de Nidaros est le sanctuaire des Norvégiens. Sa construction commence en 1070 et se termine en style gothique vers 1300. Bâtie en stéatite grise, ravagée par plusieurs incendies (1327, 1531, 1709 et 1719), elle sera reconstruite plusieurs fois, en conservant les parties les plus anciennes, autour du transept, de style roman. La nef et le transept ne sont reconstruits qu'à partir de 1869 par les architectes Heinrich Ernst Schirmer, Christian Christie et Henrik Bull.

Haut de page