Fondation de l’Œuvre Notre-Dame

Formulaire

 
Ne contient aucune page pour la navigation de rubrique

Agrégateur de contenus Agrégateur de contenus

Aymeric Zabollone

Aymeric Zabollone
Aymeric c'est tout à la fois l'imaginaire et le réel, les sciences et l'art, la logique et la créativité.

L'alliance du cerveau droit et du cerveau gauche

Aymeric est né à Belfort en 1979 et rejoint Besançon en 1997 pour ses études. Après un Baccalauréat scientifique ; lui qui aime autant les mathématiques que les arts plastiques, l'histoire de l'art que le latin ; hésite entre des études scientifique ou littéraire. Il opte finalement pour les mathématiques mais ces deux années en faculté, lui confirme que l'enseignement français est très spécialisé voire cloisonné. Il cherche donc une autre voie, part à Strasbourg et obtient un DEUG d'Histoire de l'art en 2001. Son appétit d'éclectisme toujours inassouvi, le conduit à déposer un dossier à l'école d'architecture mais au final la taille de pierre lui semble une profession plus à même de répondre à ses aspirations. En effet, la distinction entre métier manuel et intellectuel s'efface car la taille de pierre demande non seulement une grande technicité et dextérité mais aussi des connaissances en géométrie et en histoire de l'art.

La diversité des missions

Aymeric effectue son CAP en un an en alternance entre le CFA Jules-Verne à Saverne et le service des ouvrages d'art de la Ville de Strasbourg puis, son BP à la Fondation de l'Œuvre Notre-Dame où il est embauché en 2008 dès l'obtention de son diplôme : « je souhaitais travailler à la Fondation car c'est là que je pouvais exercer idéalement mon métier, c'est-à-dire attaché à monument historique et où la taille est réalisée à la main et dans un soucis d'authenticité. Il est difficile de trouver ailleurs cette culture du métier. De plus, la cathédrale se découvre et se révèle à chaque chantier ».

Depuis son premier chantier, celui de la conservation-restauration de la voûte festonnée, Aymeric se partage entre les ateliers et le chantier, à la fois à la pose et à la conservation, « cette diversité dans l'alternance permet d'appréhender toutes les étapes de la conservation-restauration et d'ici l'automne j'intègrerai le bureau d'études à mi-temps et à plein temps en début d'année prochaine ». Aymeric participera notamment à l'élaboration des études préalables et aidera Nicolas pour les relevés : « ce que je souhaite aussi, c'est de trouver ce qu'il faut pour que toute l'équipe : bureau d'études, ateliers et chantiers, puisse travailler ensemble ». Par ailleurs, Aymeric accompagne des élèves de CAP et de BP depuis trois ans dans leur apprentissage.

Ah les échafaudages

L'intérieur de la flèche est le lieu préféré d'Aymeric mais aussi son sommet en particulier lorsqu'il pavoise la cathédrale. Il aime aussi la galerie romane et « globalement j'aime bien l'échafaudage, où qu'il soit, car à chaque chantier ses découvertes ».

Du virtuel au réel, de l'Histoire et des histoires

Aymeric est un mordu de jeux de rôle, de simulation et d'immersion aussi bien sur table que grandeur nature. Par ailleurs, il crée et construit des décors de jeux de rôle et de théâtre. Il aime aussi dessiner et voyager. Ses voyages sont toujours conditionnés par l'histoire, marcher sur les pas de Charles Quint par exemple, en Andalousie, Bourgogne et Flandres : « il existe une telle richesse historique et géographique en Europe ».

Le mot de la fin

J'espère, et sur une note optimiste, qu'il y ait une petite révolution au sein de la Fondation de l'Œuvre Notre-Dame et qu'avec un peu d'audace et de sagacité les motivations de chacun puissent réussir à s'exprimer et ce, pour le bien de la cathédrale.

Publication 2017

Documents utiles Documents utiles

Documents utiles
Aucun document n’est disponible
Il n’y a aucune édition à afficher
Il n’y a aucune édition à afficher
Haut de page