Fondation de l’Œuvre Notre-Dame

Objet du mois : le trèfle

© Matthias Rutkowski
En ce jour de la Saint-Patrick, nous mettons à l'honneur le trèfle un des symboles de l'Irlande

Trèfle/ trilobe dans la haute tour


Traditionnellement le trèfle à quatre feuilles porte bonheur. Cependant le trèfle commun, à trois feuilles, symbolise la Trinité (le Père, le Fils, l'Esprit saint) dans le catholicisme. La Trinité est omniprésente dans la crucifixion et la résurrection : trois jours, trois clous, un trèfle à trois feuilles qui relie les épisodes sculptés.

 

 

Médaillon en forme de trèfle/ trilobe dans le triforium nord


Le trèfle est un ornement très répandu dans l'architecture gothique comme à Strasbourg avec les balustrades ajourées trilobées, les baies d'ogives ou encore les médaillons et écoinçons du triforium. La présence du trèfle dans le triforium est-il un clin d'œil lexical des bâtisseurs ?
Le trèfle en latin se dit trifolium (trois feuilles) et triforium est un passage qui ouvre sur trois portes, encore le nombre trois.

Trèfle sur le tympan du portail central. Alfred Wolf, 1890


Le trèfle apparaît également sur le tympan du portail central. Il est figuré sous forme de guirlande et court de la croix du Christ à l'arbre du tombeau vide du Christ.

Il décore aussi la bordure du vitrail de la baie au-dessus de la chapelle Saint Jean-Baptiste (mur est du bras nord du transept).

 

Références bibliographiques

WOLFF-QUENOT Marie Josèphe et ENGEL Geneviève, Notre-Dame-des-Plantes : le symbolisme des plantes d'après la cathédrale de Strasbourg, Éditions Jérôme Do Bentzinger, 2012

VAN DEN BOSSCHE Benoît, La Cathédrale de Strasbourg. Sculpture des portails occidentaux, Éditions Picard, 2006

Haut de page