Fondation de l’Œuvre Notre-Dame

Qui est Josef Lautenschlager ?

© Fondation de l'Œuvre Notre-Dame
De maître maçon à maître d'œuvre de la cathédrale

Josef Lautenschlager est né en 1632 à Obertürckheim en Wurtemberg. Il épouse en 1661 Catherine Barth, veuve du maçon Michel Braun puis se remarie en 1667 avec Dorothée Mürsel, fille du pasteur de Bischheim et Hœnheim.

Il accède à la bourgeoisie en 1661. Josef Lautenschlager est reçu en novembre 1667, au sein de la confrérie des tailleurs de pierre de la cathédrale de Strasbourg.

Verso de la pierre funéraire de Josef Lautenschlager aux Hospices civils de Strasbourg)


En 1668, il devient maître maçon de la Ville (Werkmeister auf dem Städtischen Mauerhof). Le Mauerhof était un atelier, « situé au faux rempart près de la courtine des juifs » (actuellement rue des Pontonniers) pour les ouvriers maçons de la Ville.

En 1672, il est nommé échevin de la tribu des maçons et prend en 1683, la succession de Jean Georges Heckler à la tête de l'atelier de la cathédrale avec le titre de tailleur de pierre. En 1686, il est désigné comme employé werksbedienter de l'Œuvre Notre-Dame et ce n'est qu'en 1696 qu'il est nommé « Stiftswerkmeister » maître d'œuvre de l'Œuvre Notre-Dame. Il sera architecte de la cathédrale jusqu'à sa mort en 1702.

Différents travaux se succèdent sous la direction de Josef Lautenschlager. On lui doit notamment la transformation de la chapelle Saint-Jean, lieu de sépulture des évêques, en sacristie. En 1690, il installe dans la chapelle Saint-André, le mausolée du comte et Grand Doyen de Strasbourg, François-Adolphe de Rittberg et pose des stalles dans le chœur en 1692. En 1699, il mure la grande arcature vers le bras nord du transept et installe un autel monumental édifié par des menuisiers français.

La cave des Hospices civils de Strasbourg abrite la pierre funéraire de Josef Lautenschlager.

 

Sources

http://maisons-de-strasbourg.fr.nf/histoire/index/proprietaires/joseph-lautenschlager-1660/

https://archives.strasbourg.eu/expositions/salle-le-style-neo-classique-et-strasbourg-80/n:335

http://www.alsace-histoire.org/fr/notices-netdba/lautenschlager-joseph-.html

BENGEL Sabine, NOHLEN Marie-Josée, POTIER Stéphane, KELHETTER Clément, Bâtisseurs de Cathédrale- Strasbourg Mille ans de chantiers, Éditions La Nuée bleue, 2014

Haut de page