Fondation de l’Œuvre Notre-Dame

L'objet du mois : La Vierge à l'enfant

© François Muller
Depuis le mois de mai vous pouvez admirer une nouvelle sculpture dans la cathédrale, mise à disposition par la Fondation de l'Œuvre Notre-Dame. Voici son histoire.

Josef Alfred Bellardy et Émile Peter œuvrent de concert, de février à mars 1919, à la taille et à la sculpture de la Vierge à l'enfant. J.A. Bellardy poursuivra seul la sculpture et achevera la statue en novembre 1919, une dernière mention figure à cette date dans le livre journalier n°50 de la Fondation. La sculpture a nécessité au total 1656 heures.

Qui est Josef Alfred Bellardy ?
J.A. Bellardy est un sculpteur praticien, né en 1875 et décédé à l'âge de 67 ans. Il sera sculpteur à la Fondation de l'Œuvre Notre-Dame de 1904 à 1935. On lui doit aussi, l'épitaphe de l'évêque Adolphe Fritzen réalisée en 1922/1923, située dans la chapelle Saint-Laurent. Il a sculpté cette épitaphe d'après un modelage (à échelle réelle) d'Alfred Klem.

La Vierge à l'enfant est en grès. Celui-ci est acheté par la Fondation en 1914 auprès de G. Siebert (Carrières de grès du Geissenberg près de Phalsbourg). Les dimensions du bloc capable sont 172 x 80 x 50 cm, soit 0,688m3.
La statue mesure quant à elle 160 x 65 x 40 cm pour un poids approximatif de 500 kg. Elle est positionnée devant le premier pilier (côté nord) de la nef, à l'emplacement de l'ancienne chapelle de la Vierge.

Gravure de la Vierge à l'enfant de la façade du bras sud du transept

Vierge de la rue des veauxLa Vierge à l'enfant est la copie d'une sculpture datée aux alentours de 1490 dont l'original en grès gris (avec traces de polychromie) est conservé et exposé au Musée de l'Œuvre Notre-Dame. Acquise en 1914 par la Société des Amis de la cathédrale, elle est connue sous le nom de Vierge de la rue des Veaux suite à sa découverte dans une maison dont la rue porte ce nom (à Strasbourg). La Vierge de la rue des Veaux présente de nombreuses ressemblances avec l'ancienne Vierge présente sur la façade du bras sud du transept, sculptée en 1493 et détruite lors de la Révolution française.

La chapelle de la Vierge

Gravure d'Isaac Brunn, intérieur de la nef, 1630

La chapelle de la Vierge est édifiée en 1316 par maître Erwin de Steinbach. Elle sera détruite en 1682 lors de la suppression du jubé. Elle abritait un autel marial orné d'une statue miraculeuse : une Vierge à l'enfant, sculptée en bois et portée pendant les processions. Sur l'autel de la chapelle était présenté le livre des donations de la Fondation de l'Œuvre Notre-Dame, dans lequel étaient inscrits les noms des donateurs et leurs offrandes en faveur de la Fondation pour la reconstruction de la cathédrale.

L'installation

Transport de la Vierge à l'enfantLa statue de la Vierge à l'enfant a décoré pendant de nombreuses années les bureaux de la Fondation. Au début de l'année 2016, s'est concrétisé en réunion tripartite (État, clergé et Fondation de l'Œuvre Notre-Dame) le projet d'installer une Vierge Marie dans la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg. Bien que la Vierge soit de nombreuses fois représentée sur l'édifice aucun lieu de recueillement ne lui est spécifiquement dédié. Le choix s'est donc porté sur la sculpture de J.A. Bellardy.

Vierge à l'enfant dans la cathédrale La Fondation a proposé deux mises en situation puis a déplacé et installé la sculpture sur un socle en grès. L'entreprise Schaffner Métallerie-Ferronnerie à Duppigheim a réalisé le garde-corps en  métal et bois.

Monseigneur Grallet a béni la Vierge à l'enfant le dimanche 29 mai (mois de Marie).
 

Haut de page